Section PS de Chilly-Mazarin

Projet de la décennie : ignorer les Chiroquois et dépenser.

Le par

Projet de la décennie : ignorer les Chiroquois et dépenser.

Après un Conseil Municipal où la majorité municipale a encore montré son manque de sérieux et ses incohérences, le maire annonçait jeudi à la population les dépenses et destruction qu’il voudrait nous faire subir durant les 10 prochaines années, oubliant au passage que son mandat prend fin en 2020 et faisant croire que sa réélection est acquise. 

Dès 2016, une partie de l’immeuble Signal, qu’il ne cesse de dénigrer, sera acheté pour 3 millions d’€ et les services y déménageront. Tant pis pour l’accès plus simple qu’offrirait un déplacement vers un bâtiment du site Découflé ou encore l’économie que représenterait la mutualisation d’une cité administrative qui associerait les services du Département.

De plus, suivant les critères du « beau » dont ce maire serait le seul garant, des bâtiments publics et pavillons seront détruits et laisseront place à des centaines de logements. Si des offres de déplacements urbains crédibles avaient été présentées, on ne s’inquiéterait pas des véhicules qui engorgeront alors les bouchons du quotidien.

Mais au-delà des chiffres farfelus et de ce que l’on peut penser de ces projets, cette présentation a révélé l’inexistence de lien entre les élus et les Chiroquois. Le maire voulait parler d’avenir (en réalité pour faire venir des populations nouvelles), les Chiroquois lui ont parlé du présent : embouteillages, diversité culturelle, promesses de campagne, vivre ensemble, enfance,… ont été au cœur de leurs questions car ces élus se sont éloignés d’eux et ils constatent qu’ils sont tout simplement abandonnés.

Enfin, elle a mis au jour la considération que porte M. Beneytou au rôle d’élu : reléguant les autres élus de la majorité au rang de simples spectateurs, ceux-ci se doivent d’être aux ordres et ne pas s’exprimer ou contribuer aux projets.

Les hésitations, les erreurs entendues ou tout simplement les oublis dont se vante le maire, font craindre le pire pour notre ville. 

C’est pourquoi nous restons déterminés pour défendre notre ville et les Chiroquois face à ses projets dévastateurs pour le vivre-ensemble et ruineux pour nos finances locales.

Nous continuerons à nous opposer fermement à toute décision qui ne serve pas les intérêts des habitants et nous lui rappellerons inlassablement que le rôle des élus est de se préoccuper de la qualité de vie des habitants et de favoriser les liens entre eux. 

Sur le même thème, lire aussi :

Projet de la décennie : ignorer les Chiroquois et dépenser. Après un Conseil Municipal où la majorité municipale a encore montré son manque de sérieux et ses
Le par

Les derniers contenus multimédias